Les paradoxes de la citoyenneté : statut juridique ou agir politique ?

Logo
Soumis par Alexis Desvaux le sam 25/05/2024 - 15:23

Forgée en Europe par l’expérience des révolutions anglaise, américaine et française et façonnée par la tradition libérale, la citoyenneté républicaine est un concept juridico-politique qui désigne un double lien : un lien d’appartenance et un lien d’allégeance. Un lien d’appartenance d’un individu à une communauté, d’une part ; un lien d’allégeance de cet individu à l’autorité s’exerçant sur cette communauté, d’autre part. Soumis à cette double obligation (être obligé signifiant littéralement : être lié à une entité par un devoir ou une dette), le citoyen bénéficie en retour des droits sociaux, civils et politiques dont jouissent les membres de la communauté à laquelle il appartient. Il est alors reconnu membre du Souverain, c’est-à-dire membre du peuple souverain, au même titre que (à égalité avec) tous ses concitoyens.